61ème Repas du Coin, à Bordeaux le 16 mai 2022

Malgré l’orage de la veille, qui avait fait craindre le pire, les cieux étaient raisonnablement cléments pour accueillir à la Cote de Bœuf du Vieux Bordeaux  les 27 convives venus de Bordeaux mais aussi de Toulouse, Paris et Metz.

Repas de gros temps de toute façon, où les soucis météo étaient les moindres de ceux qui agitaient les conversations, même si, contrairement à ce que croit (voire demande lors d’appels téléphoniques incongrus) une certaine presse, la communauté n’a souffert ni de grand plongeon ni de grande dépression.

L’effondrement de Terra a bien sûr été commenté à chaque table, tant par ses aspects de marché, spectaculaires, que pour ses raisons profondes. Ceci marque-t-il la fin d’une illusion des stable coins ? Les maximalistes étaient accusés de s’en réjouir, comme de la remontée de la dominance du Bitcoin. On n’a pu éviter de se demander quelle était « la » valeur refuge, la crise actuelle démolissant quelque peu l’argument dit SoV, tout en mettant à mal l’argument stable.

Quel est le prochain Ponzi promis à la chute se demandait-on ? La régulation (utile là et seulement là où il y a promesse?) risque de revenir en force…

La politique politicienne reste un sujet marginal dans les « repas du Coin » et le mince suspens quant au nom du prochain locataire de Matignon intéressait moins que les offensives actuelles de certains euro-députés, les craintes quant à l’arrivée de nouveaux parlementaires au Palais-Bourbon, et le départ de celui-ci de Pierre Person, personnalité dont l’action a été largement appréciée.

En revanche comme toujours la philosophie politique a été un des sujets abordés. Le projet Bitcoin en lui-même porte un poids politique et économique (au sens de l’organisation de la politique monétaire, hardcodée dans son protocole et bien connue de tous) quand bien les convives eussent exprimé beaucoup de sensibilités différentes. Ainsi on se posera toujours la question de ce qu’est l’anarchie, la propriété, la police et la constitution.

Ce repas fut aussi « bordelais » par la présence de plusieurs représentants d’un monde du vin curieux des NFT ou déjà actif sur ce thème.

De grands événements, quoi qu’il en soit, sont déjà annoncés : le 62ème repas, à Neuchâtel, au cours d’une journée entière Le Paradigme Bitcoin (24 juin) et le désormais incontournable Surfin’ Bitcoin les 25, 26 et 27août à Biarritz. La vie continue!

Cet article 61ème Repas du Coin, à Bordeaux le 16 mai 2022 est issue du site Le Coin Coin.

Publié le
Catégorisé comme Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.